Projet « Bien-être du danseur »/Projet « Bien-être du musicien » >> Gary Galbraith

Gary Galbraith – Fondateur/Directeur, Projet « Bien-être du danseur »/Projet « Bien-être du musicien »

Gary Galbraith est revenu sur l’historique, l’offre actuelle et les caractéristiques du projet « Bien-être du danseur » et du projet « Bien-être du musicien ».

Les années 1990 ont connu un essor de la mise en œuvre de projet d’évaluation, dans les milieux professionnels et universitaires de la danse. Cependant, la plupart des initiatives utilisaient des formulaires papier pour la collecte des données, ce qui rendait contraignant et difficile le traitement et l’analyse des données pour en restituer le compte-rendu analytique et la mise en place des actions. C’est alors que fut lancée une enquête sur le développement d’une solution informatique pour la collecte et le traitement des données sur l’évaluation de la danse. Au départ, une simple feuille de travail fut testée, mais il s’avéra très vite que cet outil était largement insuffisant. Le projet de recherche s’orienta vers le développement d’une application composée d’une base de données qui fut plus tard présentée à la réunion de l’Association internationale pour la médecine et les sciences de la Danse (International Association for Dance Medicine and Science – IADMS) en 2002 à New York. Le programme a été considérablement développé sous la forme d’un site Internet à la disposition des danseurs, professeurs et professionnels médicaux des écoles et des compagnies professionnelles partout dans le monde.

La liste des membres situés de par le monde qui utilisent à présent ce site web est devenue une communauté que l’on pourrait décrire ainsi :

Le Projet « Bien-être du danseur » (DWP) est un consortium d’organisations (organisations professionnelles de danse, universités, écoles, et cliniques médicales) qui assurent la promotion de la santé, le bien-être, la formation et la recherche grâce à la mise en œuvre d’une évaluation et d’un système de suivi pour la surveillance de l’exposition aux blessures. Il a pour objectif de promouvoir la prévention des blessures, la longévité des carrières, l’efficience et l’efficacité des entraînements, et d’assister les danseurs, les professeurs de danse et les praticiens médicaux intervenant auprès des danseurs. L’objectif principal de DWP est de fournir les infrastructures et les autres ressources nécessaires pour faciliter et soutenir la myriade de projets à l’initiative des organisations/membres participants.

Au cours des deux dernières années, les praticiens dans le domaine de la musique et de la médecine de la musique ont étudié l’intérêt de l’usage du DWP pour les musiciens. C’est ce travail qui a suscité le développement du Projet « Bien-être du musicien » (MWP), un projet indépendant qui a les mêmes objectifs et missions que le DWP, mais s’applique aux musiciens et à la musique.

Le DWP et le MWP utilisent chacun leur propre site web, mais partagent le même moteur de recherche afin de fournir des ressources riches en contexte, des technologies d’analyse et de traitement de données, et une infrastructure technologique fondées sur une collaboration multisite.

Les sites web :

>> soutiennent des initiatives d’évaluation multiples ;

>> génèrent des profils personnalisés uniques accompagnés de protocoles de formations complémentaires ;

>> assistent la collecte de données pour différentes enquêtes auto-renseignées ;

>> fournissent l’exportation de données anonymes à des fins de recherche ;

>> assurent un système automatisé pour la collecte des données de facteurs de risque extrinsèques

Le module de surveillance des blessures permet d’établir des liens directs entre les données d’évaluation (intrinsèques), les données d’exposition (extrinsèques), les données relatives aux blessures et les autres modules de données, et permet d’obtenir de multiples définitions de blessures. Initialement développés comme des outils d’enseignement, les sites web fournissent aujourd’hui l’infrastructure technologique pour des collaborations entre plusieurs institutions, et leurs riches bases de données sont de précieuses ressources pour divers chercheurs. De solides mécanismes de protection des données ont été développés, y compris l’utilisation d’un mode de cryptage des données transmises conforme aux normes industrielles, des comptes administratifs à plusieurs niveaux et des systèmes de sauvegarde redondants.

Les sites web, visités par des milliers de personnes chaque mois, fournissent une ressource précieuse pour beaucoup d’internautes à la recherche d’information et de ressources liées au bien-être du musicien.

Le système comporte un certain nombre de modules riches en fonctionnalités, groupés en grandes catégories, et dont plusieurs sont résumées à la suite.

Évaluations

Les données d’évaluation nous informent sur les caractéristiques intrinsèques du corps des danseurs/musiciens. Ce type de données comporte un large éventail de paramètres liés au corps, notamment la structure, la force, la flexibilité, le relâchement et la forme physique. Le DWP/MWP comprend de nombreux formulaires et des modèles d’évaluation que chaque membre participant peut personnaliser en fonction de ses besoins spécifiques.

Chacun des centaines de tests et d’évaluations (les « composants ») disponibles sur le DWP/MWP comportent différentes facettes qui en facilitent l’ergonomie et l’utilisation. La plupart des composants sont dotés de fonctions de détection d’erreurs exécutées pendant la saisie de données afin d’assurer l’intégrité des données. Pour faciliter le rappel des données d’évaluation, diverses listes en ligne peuvent être créées par l’administrateur ; celles-ci peuvent être classées par danseur, par date et par état de renseignement.

Grâce à l’utilisation de dispositifs compatibles avec Internet, tels que les ordinateurs portables et les « smartphones », les données d’évaluation peuvent être enregistrées directement sur le DWP/MWP, sans avoir recours aux formulaires papier.

Suivi de l’exposition aux risques (de blessures)

Il est également possible de recueillir sur le site des données ou des informations extrinsèques décrivant les facteurs externes auxquels les danseurs/musiciens sont exposés. Une synthèse des données d’exposition est disponible en ligne, ce qui réduit le travail du chercheur/administrateur, mais compromet la granularité des données. Les structures des bases de données d’exposition ont pour but de fournir une résolution de données du plus haut niveau et de de permettre d’établir des rapports d’exposition basés sur des critères de temps et par évènement.

Des critères de conception ont été dûment mis en œuvre pour obtenir une méthode simplifiée d’approche prospective de la collecte des données d’exposition. Il existe de nombreuses variables d’expositions associées à cet ensemble de données, et des données détaillées sous-jacentes sont disponibles pour chaque danseur/musicien. Cependant, pour faciliter la saisie de données régulière (quotidienne) de ce large ensemble de données, ces variables sont regroupées. Dans le cas de la danse, les danseurs peuvent être regroupés pour refléter un cours technique en particulier, ou un groupe de danseurs en particulier.

Des danseurs peuvent également appartenir à plusieurs groupes. Les studios peuvent être définis avec des valeurs par défaut pour différentes variables correspondant à l’environnement, notamment la température moyenne et la surface du sol. Des groupes d’exposition chorégraphiques peuvent être définis, ainsi que des valeurs par défaut pour des variables chorégraphiques spécifiques (par ex. : les chaussures).

Grâce à l’utilisation de ces paramètres de groupe personnalisables, des informations détaillées (pour divers groupes de danseurs, dans des environnements variés et qui pratiquent plusieurs chorégraphies) peuvent être saisies grâce à des raccourcis fournis par les groupes (par exemple : les danseurs du groupe D1, qui exécutent la chorégraphie définie dans le groupe C1, travaillant en studio défini dans le groupe S1, commençant à une date/heure spécifique, et pour une durée déterminée). Ces cinq types de données sont utilisés par le site web pour accéder à de nombreuses données d’exposition détaillées.

Ces sites web comprennent des mécanismes de saisie automatique de données pour faciliter la saisie de données d’exposition aux risques. Des emplois du temps pour les évènements ci-dessus peuvent être définis, et pour chaque évènement défini, les administrateurs appropriés reçoivent une notification de l’évènement d’exposition par courriel. Chaque courriel comprend un lien pour renvoyer sur le site de bien-être du danseur afin de confirmer l’évènement, et le site traite alors cette saisie de données. Une fois confirmé, l’administrateur peut éditer les détails, si nécessaire, pour les situations exceptionnelles, comme l’absence d’un danseur.

Il existe de nouveaux modules d’enquêtes autodéclarées (voir ci-dessous) pour le domaine de la musique. Ceux-ci permettent d’effectuer l’autodéclaration des heures de pratique et d’entraînement.

Surveillance des blessures

La surveillance des blessures est un composant fondamental de chaque projet de recherche, dans la mesure où il peut fournir des informations sur le nombre et les types de blessures, sans oublier d’autres éléments descriptifs.

La définition de la blessure est un concept fondamental pour un outil de suivi des blessures, et ces projets en ligne permettent de multiples définitions des blessures. Parmi les autres catégories de collecte des données, on trouve notamment : les mécanismes des blessures, le niveau/degré de gravité et le type de blessure, ainsi que les parties du corps touchées. En intégrant le module d’exposition aux risques, la plupart des variables d’exposition peuvent être incluses dans le processus de recherche. Il peut être utile d’intégrer les évaluations fonctionnelles des modules d’évaluation afin de déterminer le niveau d’altération du mouvement. Les sites web peuvent être configurés de manière à ce qu’ils fournissent des mises à jour régulières pour diverses situations de blessures à des administrateurs et professionnels de la santé prédéfinis.

Enquêtes/questionnaires

L’utilisation des enquêtes et des questionnaires est une méthode d’autodéclaration de données. Les données de ces questionnaires personnalisables peuvent également comprendre des paramètres psychosociaux tels que la dépression ou les échelles de douleur ; des données préférentielles telles que la partialité latérale, les styles de danse ou les instruments dont joue un musicien, et des évaluations initiales comme un journal consacré à l’exercice physique réalisé ou un journal des aliments consommés. Des données anecdotiques suggèrent que les danseurs (en particulier les jeunes danseurs) préfèrent autodéclarer les données en ligne plutôt que de remplir un formulaire papier à remettre à une personne.

Profils

Les sites web offrent un profil unique pour chaque danseur/musicien basé sur l’évaluation, l’exposition (facteurs de risques), les données autodéclarées et les données de surveillance des blessures. Ces profils complets fournissent une source unique pour la création de rapport de synthèse et d’analyse, de manière très similaire à une synthèse au sujet d’un artiste en un simple coup d’œil. Pour le danseur/musicien, ces profils facilitent également la création d’un profil de formations complémentaires et comprennent les protocoles d’exercice recommandés. Des démonstrations vidéo de la plupart des exercices sont disponibles et associées à des images de l’anatomie et un texte descriptif de toute la musculature concernée/affectée. Ce système complet en réseau permet d’établir des connexions aux diverses ressources disponibles. Ce composant majeur du site web est un élément exclusif qui permet une diffusion de données et d’informations personnalisées sur les danseurs/musiciens qui ne seraient autrement pas disponible.

Ces profils riches en données ne sont pas censés remplacer la nécessité pour le danseur/musicien de travailler avec un professionnel qualifié, mais ils peuvent servir d’outil au danseur/musicien pour travailler avec ses professeurs et avec les experts médicaux dans l’optique de comprendre son instrument physique, et pour développer un profil d’intervention adapté pour répondre à ses éventuels problèmes.

De plus, ces profils peuvent être regroupés pour créer des comptes-rendus des profils de groupe. Ces profils de groupe facilitent la description des groupes de danseurs/musiciens. Ce type de renseignements sommaires peut aider à identifier des tendances au sein des groupes. Par exemple, dans le cadre pédagogique, l’examen d’un profil de groupe peut aider les professeurs et les administrateurs à identifier des traits communs au sein d’une classe d’étudiants, ce qui peut les aider à renforcer/ajuster le cursus et le format des cours, afin de résoudre des problèmes communs à plusieurs étudiants. Dans une compagnie de danse professionnelle, les profils de groupe peuvent faciliter l’identification de traits communs chez les danseurs, ce qui permettrait d’informer le personnel médical sur la meilleure façon d’accompagner les danseurs.

Ressources

Il existe plusieurs ressources disponibles sur le DWP/MWP qui peuvent être utilisées par les danseurs/musiciens, administrateurs et chercheurs.

On peut y trouver près de 200 protocoles d’évaluation en ligne, qui comportent notamment des instructions, graphiques, normes documentées et démonstrations vidéo. Ce dictionnaire de protocoles est une ressource en ligne facilement consultable. Les écrans de saisie de données, ainsi que les profils, comportent des liens vers chaque protocole.

Les sites web comportent actuellement environ 100 exercices différents, documentés et accompagnés de démonstrations vidéo. Ces exercices, qui sont également disponibles au travers des recommandations du profil, peuvent être utilisés pour créer des profils d’entraînement uniques et personnalisés. Des liens vers les images des groupes de muscles ciblés sont également disponibles.

Des images anatomiques sont aussi disponibles, ainsi que des informations concernant les muscles spécifiques et autres structures. Des liens vers des images de groupes de muscles ciblés sont également disponibles.

Recherche

Si le danseur/musicien donne son accord pour que les chercheurs utilisent son évaluation et d’autres données, les données sont identifiées en conséquence. Toute exportation de données anonymes comprend uniquement les données identifiées comme étant disponibles pour la recherche. Etant donné la quantité importante et croissante de données disponibles sur les danseurs/musiciens, un grand nombre de personnes effectuent des travaux de recherche exploitant ces données. Tout travail de recherche fondé sur ces deux projets reçoit l’approbation éthique de la recherche sur des sujets humains de multiples institutions. Toutes les données sont codées ; aucune information n’est identifiable, ainsi le nom ne pourra pas être exporté. L’extraction des données est possible sous le format d’une feuille de calcul Excel, afin de pouvoir facilement l’importer dans d’autres logiciels.

Sécurité

Il est notoirement connu que les danseurs/musiciens émettent des réserves lorsqu’il s’agit de divulguer des informations liées à leur santé à la direction de la compagnie ou aux membres du personnel artistique. La sécurité des données des danseurs/musiciens est prise en compte comme étant un élément essentiel dans le cadre du développement et du fonctionnement du site web. Des protocoles de sécurité complets évalués de manière indépendante ont été mis en place par un comité de contrôle qualité chargé d’examiner le caractère éthique des travaux de recherche sur des sujets humains. La sécurité des données est garantie grâce à la sauvegarde des données redondantes à plusieurs emplacements.

Le site web utilise le mode SSL, un mécanisme de transport de données cryptées conforme aux normes industrielles, utilisé pour la transmission de données sensibles. Les danseurs/musiciens ont accès au site web grâce à des comptes protégés par un mot de passe. Les administrateurs ont accès aux données des danseurs/musiciens dans leurs institutions respectives. Cependant, l’accès interinstitutionnel n’est pas disponible, c’est-à-dire qu’un utilisateur appartenant à une institution n’a pas accès aux informations d’une autre institution. Il existe plusieurs niveaux de sécurité pour que les administrateurs de chaque institution puissent configurer l’accès aux sites.

Internationalisation

Des unités de mesure appropriées sont utilisées pour l’affichage des données et pour la saisie de données pertinentes. Les institutions de danse/musique situées dans les pays où le système métrique est utilisé disposent de champs de données en centimètres et kilogrammes plutôt qu’en pouces et en livres.

Exemple d’applications

Chacun des nombreux membres internationaux utilise le DWP/MWP de manières différentes, et à des fins différentes. Vous trouverez ci-dessous des applications communes de DWP :

Profils de formation

>> Plusieurs membres intègrent DWP dans leurs cours magistraux, comme la kinésiologie par exemple. Après avoir étudié les aspects théoriques du cours, les étudiants élaborent une étude de cas sur eux-mêmes en utilisant les profils disponibles sur DWP afin de fournir une plateforme d’application individuelle. Les professeurs utilisent les autoévaluations des étudiants pour complémenter leurs stratégies d’évaluation de l’apprentissage.

Évaluation/contribution

>> Beaucoup de compagnies de danse professionnelles utilisent DWP pour réaliser des évaluations des danseurs de la compagnie. Ces données sont alors utilisées pour aider à décrire les caractéristiques globales des nouveaux danseurs (et le reste de la compagnie pour les danseurs qui ont fait l’objet d’une nouvelle évaluation). Les données sur les nouveaux danseurs aident le personnel médical qui travaille avec la compagnie à mieux comprendre leurs besoins.

Suivi des programmes d’exercice

>> Certains membres tiennent des journaux (voir ci-dessous) pour faire le suivi du programme d’exercice conçu lui-même par un danseur particulier, notamment afin de s’assurer le respect et l’efficacité de leurs programmes individuels.

Suivi des expositions

>> Un membre de DWP utilise le suivi de l’exposition non seulement pour renforcer le programme de surveillance des blessures, mais aussi pour aider à programmer la périodicité de l’entraînement.

Résumé

Le Projet « Bien-être du danseur » et le projet émergent « Bien-être du musicien » rassemblent un éventail de membres provenant de compagnies professionnelles, d’universités et d’organisations professionnelles. L’un des objectifs principaux du développement de cette ressource basée sur l’internet est de continuer à accroître l’adhésion à ce consortium au travers d’une collaboration toujours plus vaste, tout ceci dans l’optique de pouvoir réunir des compétences, ressources et informations communes, grâce à l’utilisation de technologies faciles d’accès.

Conseils de lecture

Projet Bien-être du danseur http://www.DancerWellnessProject.com

Projet Bien-être du musicien http://www.MusicianWellnessProject.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s